{"view":" \r\n
\r\n\t
<\/div> \r\n\t
\r\n\t\t
\r\n\t\t\t
\r\n\t\t\t\tP\u00e9tition \r\n\t\t\t\t<\/i><\/a>\r\n\t\t\t<\/div>\r\n\t\t<\/div>\r\n\t\t
\r\n\t\t\t
\r\n\t
P\u00e9tition pour un meilleur contr\u00f4le des chiens dangereux afin de mieux vivre en toute s\u00e9curit\u00e9. <\/div>\r\n\r\nCONSID\u00c9RANT QUE<\/b> les \u00e9tudes scientifiques d\u00e9montrent que, chez les chiens, il n\u2019existe aucune corr\u00e9lation significative entre l\u2019appartenance \u00e0 une race particuli\u00e8re et l\u2019agressivit\u00e9;\r\n\r\nCONSID\u00c9RANT QU<\/b>\u2019il est virtuellement impossible de correctement identifier \u00e0 quelles races appartient un chien de race mixe sans avoir recours \u00e0 un test g\u00e9n\u00e9tique, et m\u00eame les tests d\u2019ADN sont inutiles puisqu\u2019il n\u2019existe aucun consensus concernant \u00e0 partir de quel pourcentage d\u2019une certaine race on peut consid\u00e9rer un chien comme appartenant \u00e0 cette race;\r\n\r\nCONSID\u00c9RANT QUE<\/b> la l\u00e9gislation visant les races particuli\u00e8res (LRP), qui r\u00e8glemente ou interdit la possession de chiens appartenant \u00e0 certaines races ou pr\u00e9sentant certaines caract\u00e9ristiques morphologiques, a \u00e9t\u00e9 adopt\u00e9e par d\u2019autres juridictions et qu\u2019il a \u00e9t\u00e9 d\u00e9montr\u00e9 que cette mesure ne r\u00e9duit ni le nombre, ni la gravit\u00e9 des morsures;\r\n\r\nCONSID\u00c9RANT QUE<\/b> la LRP ne fait que d\u00e9placer le probl\u00e8me puisque les gens qui exploitent l\u2019agressivit\u00e9 de certains chiens se tourneront tout simplement vers une autre race de chiens qui n\u2019est pas interdite;\r\n\r\nCONSID\u00c9RANT QUE<\/b> les experts en sant\u00e9 et en comportement canins, dont l\u2019Association canadienne des m\u00e9decins v\u00e9t\u00e9rinaires (ACMV) et l\u2019American Veterinary Medical Association (AVMA), s\u2019entendent tous pour dire que la LRP n\u2019a aucune base scientifique et qu\u2019il s\u2019agit d\u2019une mesure inefficace;\r\n\r\nCONSID\u00c9RANT QUE<\/b> l\u2019implantation de LRP condamnerait \u00e0 mort des animaux en parfaite sant\u00e9 et ayant un temp\u00e9rament et un comportement exemplaires et p\u00e9naliserait injustement les propri\u00e9taires responsables qui, par malchance, poss\u00e8dent un chien cibl\u00e9;\r\n\r\nCONSID\u00c9RANT QUE<\/b> la LRP est co\u00fbteuse \u00e0 implanter et que, si adopt\u00e9e, des fonds publics qui pourraient servir \u00e0 l\u2019\u00e9ducation et \u00e0 la sensibilisation du public ainsi qu\u2019\u00e0 d\u2019autres mesures \u00e9prouv\u00e9es qui augmentent la s\u00e9curit\u00e9 publique seraient d\u00e9tourn\u00e9s au profit d\u2019une mesure dont l\u2019inefficacit\u00e9 a \u00e9t\u00e9 d\u00e9montr\u00e9e;\r\n\r\nCONSID\u00c9RANT QUE<\/b> les strat\u00e9gies efficaces bas\u00e9es sur les donn\u00e9es probantes pour contrer le probl\u00e8me des chiens dangereux mettent l\u2019accent sur des mesures pr\u00e9ventives visant \u00e0 emp\u00eacher le d\u00e9veloppement de comportements agressifs chez les chiens, notamment par le biais de l\u2019\u00e9ducation des propri\u00e9taires, la st\u00e9rilisation et le renforcement du bien-\u00eatre animal, jumel\u00e9es avec des mesures correctives qui ciblent les chiens ayant d\u00e9montr\u00e9 un comportement agressif; \r\n\r\nNous, soussign\u00e9(e)s, citoyen(ne)s ou r\u00e9sidant(e)s du Qu\u00e9bec, demandons aux gouvernements municipaux et provincial d\u2019adopter des mesures l\u00e9gislatives \u00e0 la fois justes et efficaces afin d\u2019assurer un meilleur contr\u00f4le des chiens dangereux et de leurs propri\u00e9taires sur le territoire du Qu\u00e9bec et de ses municipalit\u00e9s.\r\n\r\n\r\nNombre de signataires : 74267<\/b>\r\n\r\n<\/div>\r\n\t\t<\/div>\r\n\t<\/div> \r\n<\/div>\r\n \r\n"}